Les investisseurs d’Herculean Machines quittent le navire Les investisseurs d’Herculean Machines quittent le navire
Post Views: 132 Une source anonyme a révélé que Maddox Hurd, propriétaire de la société Herculean Machines, a fait, par le passé, l’objet d’une... Les investisseurs d’Herculean Machines quittent le navire

Une source anonyme a révélé que Maddox Hurd, propriétaire de la société Herculean Machines, a fait, par le passé, l’objet d’une enquête des services de sécurité de la Fédération.

Cette même source, qui a transmis à la chaîne d’actualités Rewired des dossiers des FSS récemment déclassifiés, n’a pas manqué d’ajouter :

« Lorsqu’il a créé Herculean Machines il y a cinq ans de cela, Maddox Hurd a accepté des financements douteux, notamment de la part du cartel Red Family. Même si M. Hurd n’a techniquement commis aucun crime, il a attiré l’attention des services de sécurité qui l’ont dès lors placé sous surveillance. »

Depuis ces révélations, plusieurs investisseurs ont préféré retirer leur soutien à la société. Maddox Hurd s’est confié à la presse :

« Ce n’est ni plus ni moins qu’une campagne de diffamation montée de toutes pièces par ces traîtres de Supratech ! »

Si Scorpio DeVorrow, PDG de la société rivale Supratech, a refusé de commenter la nouvelle, la journaliste Harlow Nassry, de la rubrique Technologie du Federal Times, propose l’analyse suivante :

« La fuite des investisseurs d’Herculean Machines et la destruction des locaux de Supratech ont considérablement fragilisé ces deux sociétés. À moins de trouver des soutiens in extremis, elles ne seront pas en mesure de présenter leurs prototypes lors de la Rackham Ultratech Expo, en octobre prochain. »