Le pacte de défense anti-xénomorphe divise l’Alliance Le pacte de défense anti-xénomorphe divise l’Alliance
Post Views: 183 Le projet de pacte de défense stratégique avec Sirius Corporation fait actuellement l’objet de débats houleux au sein de l’Assemblée de... Le pacte de défense anti-xénomorphe divise l’Alliance

Le projet de pacte de défense stratégique avec Sirius Corporation fait actuellement l’objet de débats houleux au sein de l’Assemblée de l’Alliance.

Vanya Driscoll, journaliste politique pour l’Alliance Tribune, fait le point sur la situation :

« La proposition de Sirius Corporation de soutenir la lutte contre les Thargoids a suscité de vives réactions cette année. Le conflit qui a éclaté au cœur de Reorte s’est soldé par le retrait du système de l’Alliance et un représentant de la flotte de Sirius a rejoint le Conseil des amiraux. »

« La période probatoire de trois mois a donné des résultats encourageants, parmi lesquels le renforcement de la présence militaire dans les colonies du Sac à Charbon et de Witch Head ainsi que le soutien logistique du récent déploiement de la Force de défense de l’Alliance dans le système de Didio. Mais cela reste insuffisant pour convaincre les opposants au projet. »

« Le Premier ministre Edmund Mahon mise sur son capital politique pour faire ratifier le pacte de défense stratégique. Nombreuses sont les personnalités gouvernementales qui voient en ce pacte une opportunité de renforcer la puissance militaire de l’Alliance. La possibilité qu’il favorise son expansion, comme l’a laissé entendre Mahon, est également un argument de poids. »

« La conseillère Nakato Kaine est d’un tout autre avis et a pointé du doigt à de nombreuses reprises les doutes largement partagés qui entourent les véritables motivations de Sirius Corporation. Bien que les termes de la période probatoire interdisaient à Sirius de déployer sa flotte sur le terrain des affrontements dans lesquels l’Alliance était engagée, la conseillère estime que la mégacorporation s’est montrée incapable de défendre les systèmes alliés contre les offensives thargoids. »

« Les membres du Conseil se pressent derrière Mahon et Kaine, mais le nombre d’indécis reste important. Les deux camps ne tarderont pas à tenter de remporter l’adhésion de l’opinion publique afin d’influencer le vote de l’Assemblée qui se tiendra à la fin du mois. »