Le Cordova Group lié à son tour à l’affaire des robots espions Le Cordova Group lié à son tour à l’affaire des robots espions
Post Views: 82 Le Federal Times vient de révéler que le Cordova Group est bel et bien mêlé au scandale des robots espions. L’article... Le Cordova Group lié à son tour à l’affaire des robots espions

Le Federal Times vient de révéler que le Cordova Group est bel et bien mêlé au scandale des robots espions.

L’article de Lena Ravenhill, rédactrice en chef du journal, ne laisse guère place au doute :

« Une ingénieure en robotique, qui souhaite garder l’anonymat, s’est manifestée suite à l’appel de Ramesh Thorne. En effet, cette employée d’Achilles Corporation a participé à la conception des robots au cœur de l’affaire.

Elle affirme sans ambiguïté que Kingsley Cordova, propriétaire du Mars Tribune, l’a forcée sous la contrainte du chantage à installer ces fameux programmes de surveillance sur les robots destinés à des célébrités du système de Sol. Les données étaient ensuite transmises au Cordova Group, qui n’avait plus qu’à les faire parvenir au Mars Tribune. »

Un porte-parole d’Achilles Corporation s’est adressé à la presse :

« L’ingénieure nous a révélé qu’elle avait introduit une commande de suppression automatique des logiciels espions. Tous les modèles PA912 ont donc été mis à jour, et nous pouvons rassurer nos clients. Leurs informations personnelles sont désormais parfaitement sécurisées. »