Exode de réfugiés suite aux assauts des Thargoids Exode de réfugiés suite aux assauts des Thargoids
Post Views: 584 Des millions de personnes ont commencé à évacuer les mondes ayant subi les récentes attaques dévastatrices des flottes thargoids. De gigantesques... Exode de réfugiés suite aux assauts des Thargoids

Des millions de personnes ont commencé à évacuer les mondes ayant subi les récentes attaques dévastatrices des flottes thargoids.

De gigantesques efforts humanitaires sont déjà en cours, et des méga-vaisseaux de sauvetage ont été déployés à des endroits-clés près de chaque système occupé par l’envahisseur. La capitaine Justine Kemp du vaisseau de sauvetage Hutner, actuellement en poste dans Enayex, a pris le temps de décrire la mission en cours à Vox Galactica :

« Conformément aux nouvelles procédures en place, tous les vaisseaux sous contrat transportant des réfugiés issus des systèmes envahis par les Thargoids sont dirigés vers nos baies d’appontage. Nos équipes d’urgence s’occupent ensuite de trier les nouveaux arrivants et de les aider autant que possible, notre objectif principal étant de rapidement les rediriger vers des habitations temporaires, loin des zones de combat.

Je n’ai encore jamais connu une situation aussi tendue. Nous accueillons un nombre incalculable de personnes, venues non seulement des spatioports, mais aussi de différentes installations planétaires. Dans certains de ces systèmes, absolument tout ou presque a été détruit, et le flot de réfugiés est presque infini. »

Vox Galactica a également publié une série de témoignages de civils ayant fui les systèmes occupés par les Thargoids :

« Tout est arrivé si vite… On était attablé en famille lorsque tout le port s’est mis à trembler. Mon fils s’était lié d’amitié avec une négociante arrivée quelques jours plus tôt, et il l’a convaincue de nous laisser embarquer à bord de son Hauler. Avec les embardées du vaisseau pendant qu’on slalomait au milieu de la flotte thargoid, j’ai bien cru que j’allais rendre le délicieux repas qu’on dégustait à peine quelques minutes avant. »

« J’étais à une fenêtre d’observation du spatioport quand leurs drôles de vaisseaux en forme d’étoile sont passés à une vitesse folle, et en un instant, l’autre moitié du quartier d’habitation a disparu dans les flammes et les éclats de métal… Toutes les sirènes se sont mises à hurler, et les gens ont accouru en masse. La chaleur est vite devenue insoutenable, et la fumée a failli nous faire suffoquer. Je n’ai même pas vu sur quel vaisseau j’ai embarqué, j’étais simplement à la dérive au beau milieu d’un océan de visages paniqués et noircis. »

« Je suis à la recherche de mon père. La dernière fois que je l’ai vu, il était blessé, il s’est fait brûler par le truc vert toxique qui a ravagé nos quartiers. Le commandant n’avait pas assez de place pour tout le monde sur son vaisseau, alors je l’ai convaincu de prendre d’abord mon père, mais maintenant, impossible de le retrouver, et les médecins n’ont pas le temps de me parler. J’espère qu’il est bien là, quelque part… Je vais bien finir par le retrouver. »