L’Empire nie l’existence d’une prison secrète L’Empire nie l’existence d’une prison secrète
Post Views: 172 *Alerte du Cercle des pilotes* Un centre de détention des renseignements impériaux découvert dans le système R CRA Sector AF-A d42... L’Empire nie l’existence d’une prison secrète

*Alerte du Cercle des pilotes*

Un centre de détention des renseignements impériaux découvert dans le système R CRA Sector AF-A d42 a été renié par l’Empire.

L’avant-poste, appelé Serene Harbour, a été localisé après que son appel de détresse a été partagé publiquement par le Cercle des pilotes. D’après le commandant Andee-X-, qui a enquêté sur ce site en premier, tous ses occupants étaient morts dans ce qui avait l’air d’être une évasion de prisonniers.

Contrairement aux services de sécurité internes impériaux, les services de renseignements impériaux n’ont pas de porte-parole ou de canaux de communication publics. Cependant, le sénateur Karl Nerva a déclaré aux médias :

« L’affirmation selon laquelle des prisonniers de haute sécurité et des terroristes sont torturés pour des informations dans un avant-poste non enregistré est catégoriquement fausse. Il n’existe pas d’endroit tel que “Serene Harbour”.

Nous pensons que ces pilotes indépendants ont été trompés par une manigance fédérale pour discréditer l’Empire, en utilisant des fausses locations et faux enregistrements pour un effet théâtral. Je peux assurer à tous les citoyens que les renseignements impériaux opèrent pleinement dans le respect de la loi et restent vigilants contre toutes les menaces. »

Lorsqu’on lui a parlé du commandant Gabriel De Luca, qui a été identifié par des enregistrements existants à l’avant-poste, le sénateur Nerva a répondu :

« Le capitaine De Luca était en effet un agent des renseignements impériaux, mais il est décédé en service plusieurs années auparavant. Il est clair que l’identité de ce héros respecté a été volée pour ajouter de la crédibilité à cette désinformation anti-impériale. »