Enquête au sein de la secte du Dieu des confins Enquête au sein de la secte du Dieu des confins
Post Views: 82 Le journaliste indépendant Gethin Okonkwo, porté disparu depuis trois mois, a révélé avoir infiltré, sous une fausse identité, la secte du... Enquête au sein de la secte du Dieu des confins

Le journaliste indépendant Gethin Okonkwo, porté disparu depuis trois mois, a révélé avoir infiltré, sous une fausse identité, la secte du Dieu des confins.

M. Okonkwo raconte son expérience dans une tribune libre :

« Fasciné par les recherches du Dr Ulyanov, je voulais à tout prix mieux connaître cette mystérieuse secte apocalyptique. J’ai donc décidé de l’infiltrer en me faisant passer pour un adepte.

C’est ainsi que je me suis rendu dans les chapelles-ruches de différents systèmes, manquant même d’y laisser la vie lorsque l’une d’elles a été attaquée par l’Église du Vide éternel. J’ai également été la cible, à plusieurs reprises, d’attaques aussi bien physiques que verbales de la part du public, et notamment de partisans de Juanita Bishop.

À aucun moment, je n’ai constaté un quelconque contact avec les Thargoids, à l’exception de l’utilisation occasionnelle d’objets non humains, considérés par les adeptes comme des artefacts sacrés. La plupart d’entre eux sont des nihilistes fascinés par l’apocalypse. Certains sont convaincus qu’eux seuls, en tant qu’élus, survivraient à l’apparition du Dieu des confins. Il s’agit d’une religion très étrange et souvent contradictoire, à l’image de bien d’autres fois.

J’ai enregistré mon expérience au sein de la secte à l’aide de microcaméras. Je souhaite aujourd’hui partager ces données avec la FIA afin de prouver que la secte du Dieu des confins n’est pas dangereuse. Je ne peux qu’espérer que mon témoignage mettra fin à la persécution de ses adeptes. »