Déclaration d’indépendance de quatre systèmes fédéraux Déclaration d’indépendance de quatre systèmes fédéraux
Post Views: 742 La faction Azaladshu Free, qui contrôle quatre systèmes, a fait sécession de la Fédération en protestation contre la surveillance des civils.... Déclaration d’indépendance de quatre systèmes fédéraux

La faction Azaladshu Free, qui contrôle quatre systèmes, a fait sécession de la Fédération en protestation contre la surveillance des civils.

Cette déclaration inattendue a fait suite aux récentes élections au sein de la faction Azaladshu Free, qui contrôle actuellement les systèmes Azaladshu, LFT 824, LHS 277 et LTT 3919.

La maire Constanza Noguera s’est exprimée à ce sujet :

« La Fédération s’est muée en un système corrompu, autoritaire et indigne de confiance. Les lois de surveillance autorisant l’espionnage de personnes innocentes ne sauraient être tolérées. Dorénavant, nos systèmes seront des nations indépendantes et souveraines. »

Les observateurs politiques estiment que plusieurs autres factions d’allégeance fédérale envisagent à leur tour de déclarer leur indépendance. Elles se trouvent toutes dans la sphère d’influence de la présidente de l’opposition Felicia Winters, bien que cette dernière nie publiquement soutenir ces actions.

Ayant rappelé que conformément à l’Accord fédéral, cette sécession est illégale, le Congrès a intimé l’ordre à Azaladshu Free de revenir sur leur décision. La Marine fédérale et d’autres corps de l’armée ont été placés en état d’alerte.

La réaction du président Hudson ne s’est pas fait attendre et celui-ci n’a pas mâché ses mots : « Un tel comportement criminel organisé prouve la nécessite du Proactive Detection Bureau dans le maintien de l’ordre. »

La présidente de l’opposition Felicia Winters a rétorqué que « le fait que les droits à la vie privée de nos citoyens soient ainsi bafoués est précisément la cause de cette rébellion, et non la solution. »