L’identité de Theta Seven enfin révélée L’identité de Theta Seven enfin révélée
Post Views: 353 L’UAA a levé le voile sur le mystérieux individu connu sous le nom de Theta Seven, l’ancien chef de l’ALNM récemment... L’identité de Theta Seven enfin révélée

L’UAA a levé le voile sur le mystérieux individu connu sous le nom de Theta Seven, l’ancien chef de l’ALNM récemment décédé dans le système de Mudhrid.

Le capitaine Saskia Landau a déclaré aux médias :

« L’interrogatoire de survivants de l’ALNM, ensuite combiné à un travail d’enquête minutieux, a permis de confirmer que Theta Seven s’appelait en réalité John Tyburn. L’homme était originaire de la ville de Fontaine, sur la planète Baltah’Sine, où il était un spécialiste des munitions et de la fabrication de charges de démolition pour l’industrie minière.

Tout porte à croire que Tyburn a toujours été un fervent partisan du marlinisme avant de devenir un militant prodémocratie, autant d’opinions qui lui ont valu de perdre son emploi et de purger une peine de prison pour sédition. Il a de plus été déchu de sa citoyenneté impériale, son mariage a été annulé, et ses enfants ont été confiés à un orphelinat d’état.

À sa libération, Tyburn a été contacté par l’ALNM qui l’a convaincu d’embrasser la cause néo-marliniste. Radicalisé, il a fabriqué des charges explosives portables pour diverses actions terroristes, et gravi rapidement les échelons de l’organisation.

C’est également Tyburn qui a proposé la mise au point de bombes d’enzymes caustiques capables d’endommager un spatioport. D’après nos renseignements, ses expériences se seraient cependant soldées par de nombreuses blessures et brûlures chimiques. De fait, un prototype fonctionnel n’a pu être obtenu qu’en faisant appel à l’ingénieur Liz Ryder, en lui cachant l’emploi futur de ces armes. »

La Première ministre Octavia Volkov des colonies marlinistes a déclaré :

« Il est troublant d’apprendre que ce terroriste sanguinaire et moi avons grandi au même endroit et connu des expériences similaires. John Tyburn aurait facilement pu être un réfugié ordinaire cherchant à échapper à l’Empire ou devenir un artisan de notre société républicaine. Ses crimes demeurent impardonnables. Mais ce destin brisé montre à quel point les persécutions politiques peuvent donner naissance à de véritables monstres. »