Le procès de l’affaire Starship One débute Le procès de l’affaire Starship One débute
Post Views: 136 Le procès du technicien en chef Rory Webster, accusé de tuerie de masse et de tentative de trahison, a débuté aujourd’hui... Le procès de l’affaire Starship One débute

Le procès du technicien en chef Rory Webster, accusé de tuerie de masse et de tentative de trahison, a débuté aujourd’hui à la haute cour fédérale sur Mars.

M. Webster, un chef de service du corps d’ingénierie de la Marine fédérale, est accusé d’avoir tenté de détruire le Starship One en 3301. Il a plaidé non coupable.

Le procureur a exposé les accusations, dont ce résumé :

« Selon leurs témoignages, trois ingénieurs de la flotte avaient installé des composants de régulation de puissance de remplacement à bord du Starship One avant son départ. M. Webster avait corroboré ces informations et évoqué une opération de routine lors de l’enquête initiale.

L’année dernière, une ingénieure a examiné les données relatives à la disparition de l’Antares et réalisé que la prémodification des régulateurs de puissance pourrait avoir été à l’origine d’une défaillance catastrophique du réacteur FSD. Faisant le rapprochement avec le drame similaire du Starship One, elle a cherché à identifier l’origine des composants suspects avant de se heurter à une série de dossiers supprimés.

M. Webster ayant refusé de répondre à ses questions, ses collègues et elle se sont empressés de contacter les autorités, qui ont ouvert une enquête officielle. »

Le Highliner Antares était un vaisseau de transport de passagers de la Sirius Corporation qui a été détruit en 3251 lorsque les hyperpropulseurs expérimentaux n’ont pas fonctionné correctement.

La défense a réfuté les accusations comme étant impossibles à prouver et motivées par des rancunes personnelles, en référence au dossier sans faille du technicien en chef Webster.

Le procès devrait se terminer la semaine prochaine.