Winters affirme qu’il est illégal de surveiller les civils Winters affirme qu’il est illégal de surveiller les civils
Post Views: 127 La présidente de l’opposition Felicia Winters a déclaré que le Proactive Detection Bureau est anticonstitutionnel et enfreint l’Accord fédéral. Lors d’un... Winters affirme qu’il est illégal de surveiller les civils

La présidente de l’opposition Felicia Winters a déclaré que le Proactive Detection Bureau est anticonstitutionnel et enfreint l’Accord fédéral.

Lors d’un discours face au Congrès, elle a affirmé :

« La constitution de la Fédération garantit explicitement aux citoyens le droit à la sécurité et la confidentialité de leurs données. Le PDB bafoue ce droit en pillant dans les communications privées de tout le monde, ne s’embarrassant pas de décence et de dignité pour que des algorithmes puissent fouiller dans tous les aspects de nos vies.

De plus, si l’hypothèse de l’UAA est correcte et que l’ALNM utilise un réseau avancé de communications mystérieux, alors l’existence du PDB est infondée et injustifiable. »

Le vice-président Jerome Archer a répondu :

« La loi de contre-terrorisme domestique est une législation d’urgence qui suspend temporairement les statuts constitutionnels, jusqu’à ce que nous soyons convaincus que la menace terroriste a été éliminée.

Suite au succès du PDB dans la découverte de groupes extrémistes, nous élargissons nos paramètres de recherche pour inclure d’autres activités criminelles connexes. »

Les sondages d’opinion suggèrent qu’une petite majorité de citoyens fédéraux acceptent de sacrifier quelques libertés en échange d’une sécurité accrue.

Cependant, d’après l’organisation de défense des droits civils Advocacy, la vitesse à laquelle le PDB a obtenu l’accès aux centres de données suggèrent que « l’infrastructure était déjà en place. Tout ce que le gouvernement avait à faire, c’était d’attendre une occasion de la rendre légale. »