Une cinquième colonne thargoid ? Une cinquième colonne thargoid ?
Post Views: 133 Alors que la secte des adorateurs des Thargoids suscite une inquiétude croissante au sein de l’opinion publique, un rapport suggère que... Une cinquième colonne thargoid ?

Alors que la secte des adorateurs des Thargoids suscite une inquiétude croissante au sein de l’opinion publique, un rapport suggère que les membres du groupuscule sont en réalité des agents thargoids.

Le journaliste indépendant Flint « Firemaker » Lafosse a livré le fruit de ses investigations au fil d’information Rewired :

« Ces moines encapuchonnés et leurs chapelles-ruches puantes vous mettent certainement aussi mal à l’aise que moi. Certes, je vous l’accorde, ce n’est pas un crime en soi, et je suis généralement le premier à prôner la tolérance. Pour autant, vous ne trouvez pas bizarre que cette secte soit apparue au moment même où les Thargoids faisaient leur grand retour en force ?

L’idée que des êtres humains s’associent à des extraterrestres semble insensée, mais réfléchissons deux secondes. Toutes ces nacelles d’évacuation capturées par des vaisseaux thargoids… à quoi peuvent-elles leur servir ? Quelques bonnes séances de lavage de cerveau plus tard, et on obtient de parfaits espions, prêts à infiltrer l’humanité sous le couvert de cette religion…

Ce qui m’inquiète le plus, c’est l’absence totale de communication de la part de ces zinzins. Ils se contentent de rester tapis dans l’ombre. Pourquoi cultiver le mystère à ce point ? Que se passe-t-il dans ces chapelles ? Pour ce qu’on en sait, ils pourraient bien planter, sous nos nez, des balanes et des œufs sur nos planètes. »

L’expert en exothéologie, le docteur Alfred Ulyanov, a donné son opinion :

« Je peux répondre sans ambiguïté à une inquiétude : si les adorateurs du Dieu des confins se moquent de communiquer, c’est parce qu’ils pensent mourir très prochainement. Quant au reste de ces spéculations, rien dans mes observations ne me permet de considérer ce groupuscule comme une menace, malgré leurs croyances des plus troublantes. »