Un amiral de l’Alliance aux arrêts Un amiral de l’Alliance aux arrêts
Post Views: 112 Un membre du Conseil des amiraux de l’Alliance a été arrêté par la force spéciale chargée de l’enquête sur l’organisation terroriste... Un amiral de l’Alliance aux arrêts

Un membre du Conseil des amiraux de l’Alliance a été arrêté par la force spéciale chargée de l’enquête sur l’organisation terroriste de la Ligue des représailles.

Le capitaine Niamh Seutonia et l’agent Tanya Ramirez ont interrompu une réunion de l’amirauté au spatioport Donaldson, dans Alioth, pour lire ses droits à l’amiral George Varma. Malgré de vives protestations, de dernier a été placé en état d’arrestation et conduit dans un établissement sécurisé.

Le capitaine Seutonia s’est brièvement adressé à la presse :

« Nous avons cherché à savoir de quelle façon la Ligue des représailles avait eu accès à des armes, de l’équipement et des technologies de cryptage militaires. Nous avons ainsi découvert que l’amiral Varma détournait des cargaisons de la Force de défense de l’Alliance vers des cellules terroristes. Tout nous mène à penser que nous venons d’identifier et d’arrêter Nexus, le coordinateur de l’organisation. »

L’interpellation n’en finit plus de provoquer des remous diplomatiques, les ambassadeurs de la Fédération et de l’Empire ont par exemple été appelés à comparaître devant l’Assemblée de l’Alliance. Jed Trager, membre du Conseil, a fait part de son indignation aux journalistes de l’Alliance Tribune :

« Il est scandaleux que des agents fédéraux et impériaux se permettent de kidnapper un amiral de l’Alliance. Ils ne s’en sortiront pas comme ça. »

Si le Conseil des amiraux exige la tenue d’une enquête indépendante, afin de vérifier les accusations portées à l’encontre de l’amiral Varma, le premier ministre Edmund Mahon fait quant à lui preuve de plus de retenue :

« Le choc est immense, mais l’ensemble des éléments à charge tend à accabler l’amiral Varma. Je sais que le procès sera équitable. Nos propres représentants au sein de la force spéciale des trois superpuissances feront en sorte que justice soit rendue. »

Nos équipes n’ont pas réussi à joindre l’inspecteur adjoint Klatt pour recueillir ses réactions à cette annonce.