Répression impériale contre les marlinistes Répression impériale contre les marlinistes
Post Views: 88 Le sénateur Denton Patreus a mobilisé les forces militaires impériales en réponse aux actes terroristes commis par l’armée de libération néo-marliniste... Répression impériale contre les marlinistes

Le sénateur Denton Patreus a mobilisé les forces militaires impériales en réponse aux actes terroristes commis par l’armée de libération néo-marliniste (ALNM).

L’Empire a instauré la loi martiale dans les systèmes d’Ackwada, Beatis Chana et Nahuatl, où les idéaux républicains du marlinisme sont réputés populaires. Les troupes de l’armée impériale ont remplacé les forces de sécurité locales, et les sympathisants potentiels de l’ALNM sont arrêtés pour être interrogés.

Le sénateur Patreus a reçu une salve d’applaudissements au Sénat impérial lorsqu’il a déclaré :

« Il y aura une justice pour le meurtre du prince Harold Duval, et une justice pour les citoyens qui ont péri dans les flammes. Les marlinistes vont payer cher ces atrocités ! »

Les services de sécurité internes impériaux ont publié un rapport sur les récentes attaques de l’ALNM contre les spatioports :

« Les résultats de la criminalistique confirment que la majorité des dégâts de la station ont été causés par des enzymes caustiques thargoids. Des fragments indiquent que les bombes étaient de concept avancé mais assurément de facture humaine, et non d’origine thargoid. Leurs charges explosives étaient identiques en composition aux têtes de missiles à crémaillère enzymatique. »

« Nous en avons déduit que les explosifs portables ont été introduits clandestinement dans les quatre spatioports, puis activés à distance en une attaque coordonnée. Nous interrogeons le personnel de station et nous analysons le trafic récent pour identifier des schémas de comportement. »