L’opération des stabilisateurs d’armes expérimentales démarre L’opération des stabilisateurs d’armes expérimentales démarre
Post Views: 210 *ALERTE du Cercle des pilotes* Azimuth Biotech a demandé des livraisons vers LHS 1163 pour fabriquer un module qui augmente la... L’opération des stabilisateurs d’armes expérimentales démarre

*ALERTE du Cercle des pilotes*

Azimuth Biotech a demandé des livraisons vers LHS 1163 pour fabriquer un module qui augmente la capacité des armes AX.

Un communiqué de presse des relations publiques de la société a affirmé :

« L’engagement d’Azimuth à vaincre les Thargoids, qui remonte à plus d’un siècle, a atteint un nouveau jalon avec le développement de notre stabilisateur d’armes expérimentales.

Cette invention brevetée redistribue le stress physique que les armes AX placent sur l’infrastructure du vaisseau. Les variantes de classe 3 et classe 5 permettent aux vaisseaux d’être équipés d’une ou deux armes AX supplémentaires respectivement.

Des ravitaillements de méta-alliages, de membranes isolantes, des protections antichocs HP et de béryllium sont nécessaires pour débuter la production de masse de nos prototypes. Toutes les livraisons doivent être déposées au méga-vaisseau Glorious Prospect dans le système LHS 1163. Des ressources en nombre suffisant permettront à la variante de classe 3 du stabilisateur d’armes expérimentales d’être disponible immédiatement, la variante de classe 5 atteignant le marché un peu plus tard. »

L’opportunité d’augmenter la capacité de point d’emport pour les vaisseaux de combat anti-xénomorphes a été chaleureusement accueillie. Mais les critiques ont noté qu’Azimuth Biotech bénéficie commercialement de cette contribution au conflit, qui, selon beaucoup, a été déclenché par l’opération de l’Onde Proteus dans le système HIP 22460.

Un porte-parole de l’Opération Chasse à la Sorcière, une communauté indépendante établie pour s’opposer à Azimuth Biotech, a fait cette déclaration :

« Les modules proposés bénéficieront à l’humanité dans le combat contre la menace thargoid présente, et nous soutenons quiconque les utilisera. Mais cela ne décharge pas Azimuth Biotech des actes horribles qu’ils ont commis sous les ordres de Caleb Wycherley. L’entreprise doit toujours être tenue pour responsable des nombreuses atrocités qu’elle a perpétré, y compris les expériences inhumaines du projet Séraphin et l’ignoble meurtre des milliers de personnes à bord de l’Alexandria.