L’Empire prolonge son « sanctuaire de protection » pour les victimes d’enlèvement L’Empire prolonge son « sanctuaire de protection » pour les victimes d’enlèvement
Post Views: 896 L’empereur Arissa Lavigny-Duval a pris la décision de maintenir jusqu’à nouvel ordre la quarantaine de tous les citoyens et citoyennes de... L’Empire prolonge son « sanctuaire de protection » pour les victimes d’enlèvement

L’empereur Arissa Lavigny-Duval a pris la décision de maintenir jusqu’à nouvel ordre la quarantaine de tous les citoyens et citoyennes de l’Empire arrachés aux griffes des Titans thargoids.

Le palais impérial a publié le communiqué suivant :

« Les sujets de l’Empire kidnappés par les Thargoids reçoivent tout le soutien et les soins possibles. Conformément aux exigences de l’empereur, ils profiteront d’un suivi thérapeutique et psychologique exemplaire tout au long de leur isolation médicale.

Comme toujours, la sécurité de notre société passe avant tout. Si des dizaines de milliers de personnes sont aujourd’hui accueillies au sein de ce sanctuaire, c’est aussi dans le but de protéger les milliards d’autres citoyens impériaux de l’influence des xénomorphes, aussi improbable le risque soit-il. C’est la meilleure des solutions pour tous, et l’empereur ne doute pas un seul instant que son peuple comprendra la sagesse de cette décision. »

Cassia Carvalho, journaliste politique de l’Imperial Herald, a aussitôt donné son analyse de la situation :

« Il est assez rare de nos jours que l’on prête attention aux actions des superpuissances, mais la question de la détention des victimes d’enlèvement par les Thargoids dépasse toutes les frontières. Si l’Alliance a choisi d’autoriser ces malheureux à rentrer chez eux, Sa Majesté persiste à dire que leur isolation va dans le sens du bien commun.

Selon des sources proches de la cour, Aisling Duval a demandé une audience personnelle auprès de l’empereur. La princesse espérait la convaincre de lever cette quarantaine, mais on m’a fait savoir qu’elle avait reçu en retour une fin de non-recevoir. On lui a même fortement conseillé de se concentrer sur sa mission auprès d’Aegis.

Le palais impérial a également répondu à l’institut de Kamadhenu Medipure, qui avait demandé à ce que toutes les victimes soient exilées dans l’espace lointain, voire euthanasiées. La société a reçu des remerciements pour ses « propositions hardies », mais aussi l’ordre de laisser ce genre de considérations au Sénat. »