Le clan des Scriveners résiste à l’université d’Orion Le clan des Scriveners résiste à l’université d’Orion
Post Views: 159 La tribu des voyageurs de l’espace qui vivent à bord d’un Dredger antique a refusé d’autoriser l’université d’Orion à prendre possession... Le clan des Scriveners résiste à l’université d’Orion

La tribu des voyageurs de l’espace qui vivent à bord d’un Dredger antique a refusé d’autoriser l’université d’Orion à prendre possession du vaisseau.

Vox Galactica a publié un récit de témoin oculaire par le journaliste indépendant Casey Kilpatrick du système Oochost PC-C c29-0 :

« Une fois que le clan des Scriveners a été trouvé, l’université d’Orion n’a pas mis longtemps à arriver. Leur méga-vaisseau, Scientia Aeterna, a désactivé à distance l’hyper-réacteur du Dredger en utilisant une série de codes de contournement. Ces codes ont été découverts dans les archives de l’université, en même temps que des preuves que le vaisseau, mis en service en 3088 sous le nom de Dredger J-403, leur appartient légalement.

Malgré l’impossibilité de s’échapper, les Scriveners ont pris position. Toutes les demandes de communication ont été largement ignorées. J’ai regardé plusieurs vaisseaux essayer de s’apponter au Dredger, seulement pour être accueillis par des sas scellés et une coque électrifiée.

Il est clair que ces personnes ne sont pas disposées à abandonner leur foyer simplement à cause d’une législation vieille de plusieurs siècles. Mais il est aussi évident que l’université d’Orion est intéressée par plus que la seule récupération de leurs biens perdus…

Les Scriveners possèdent quelque chose qu’ils appellent les Annales centrales, qui contient tout ce que cette société érudite a apprise durant sont long voyage. Quelles découvertes cette base de données peut-elle bien contenir ? Et jusqu’où l’université ira pour mettre la main dessus ? »