L’arrêt de la flèche confirme la vulnérabilité des Thargoids L’arrêt de la flèche confirme la vulnérabilité des Thargoids
Post Views: 718 L’impureté biologique du professeur Palin s’est révélée efficace contre les sites de flèche thargoid et est capable d’arrêter leur fonctionnement. Le... L’arrêt de la flèche confirme la vulnérabilité des Thargoids

L’impureté biologique du professeur Palin s’est révélée efficace contre les sites de flèche thargoid et est capable d’arrêter leur fonctionnement.

Le journaliste de guerre indépendant Gus LaChappelle a publié un rapport sur place du site dans le système Hyades Sector ST-Q B5-5 pour son canal de l’ECI Muzzle Flash :

« Le calme inquiétant qui m’entoure désormais est encore plus troublant que lorsque j’ai visité cette usine de l’horreur auparavant. Les nodules bioluminescents ne pulsent plus leur lueur maladive. Les flèches effacent les étoiles, les tours tordues sont faites de nuit solide. Les méga-balanes ont cessé de produire leurs sous-produits nauséabonds. Je me promène dans un cimetière extraterrestre.

Les soldats qui m’escortent ne cessent de faire des pirouettes avec leurs armes, la gâchette en alerte. Mais il n’y a pas de monstruosités à coque noire crachant du feu depuis l’obscurité ou tournant dans le ciel. Seuls des poches minérales pourries tombent des vignes mécaniques et des morceaux de métal nécrosé se décomposent. Même les points nerveux qui déclenchaient autrefois des réponses glandulaires sont devenus ternes. »

Le professeur Shamus Madigan, agent de liaison scientifique de la Fédération auprès d’Aegis, a discuté de ces développements via Vox Galactica :

« Plusieurs pilotes ont introduit le contaminant du professeur Palin dans les conduites d’alimentation de ces flèches, mais il est quand même remarquable de voir à quelle vitesse il a pris effet. Avec de grandes quantités du contaminant en place, les Thargoids semblent avoir abandonné le site dans Hyades Sector ST-Q B5-5. Peut-être que les drones de maintenance n’ont pas été en mesure de maintenir le site viable pour son objectif. Des efforts sont en cours pour répéter ce succès sur d’autres sites.

Ce que cela signifie pour les flottes d’invasion thargoids reste encore incertain. Si nous avons raison et que les Titans dépendent de ces fonderies biomécaniques, la perte de ces sites pourrait s’avérer dévastatrice. Mais jusqu’à présent, bien que Taranis ait perdu le contrôle des systèmes environnants, il n’y a aucune preuve que les vaisseaux-mères ont été affectés par l’inactivité des sites de la flèche. »