L’amiral Tanner se retire de la Marine fédérale L’amiral Tanner se retire de la Marine fédérale
Post Views: 808 L’amiral Aden Tanner a officiellement démissionné de son poste au sein de la Marine fédérale, à peine quelques semaines après qu’un... L’amiral Tanner se retire de la Marine fédérale

L’amiral Aden Tanner a officiellement démissionné de son poste au sein de la Marine fédérale, à peine quelques semaines après qu’un pardon présidentiel ait annulé sa cour martiale.

Il avait repris son service dans la Marine à la suite d’un décret du président Zachary Hudson. Mais cette démission inattendue signifie qu’il n’est plus membre de l’armée, même s’il garde le titre honorifique « d’amiral ».

L’amiral Tanner a fait une déclaration personnelle, publiée par le Federal Times :

« Je souhaite commencer par exprimer ma gratitude au président Hudson, et remercier tous ceux qui ont soutenu mes actions dans le système T Tauri. L’Histoire nous a montré que Rédemption était prêt à sacrifier des millions de vies pour sa vendetta personnelle contre les Thargoids, et nous subissons aujourd’hui les répercussions de cette obsession.

La Marine fédérale était autrefois mon foyer, mais ma désillusion s’est accrue ces dernières années. Les influences politiques et commerciales empêchent cette honorable institution de protéger la Fédération au maximum de ses capacités. Maintenant que la menace thargoid a atteint un degré si colossal, je trouve de telles restrictions frustrantes, au point où il y a de fortes chances que je devienne une nuisance pour mes collègues amiraux. Je respecte bien trop chaque personne qui sert la Marine pour offrir moins que le meilleur de moi-même, ce meilleur étant désormais interdit par la bureaucratie. De ce fait, je démissionne pour le bien de tous.

Conformément aux termes du pardon présidentiel, je continuerai à développer des stratégies anti-xénomorphes en tant que spécialiste militaire indépendant. Je travaillerai en liaison avec l’amiral de la flotte Tayo Maikori pour contribuer aux efforts de guerre de la Marine, tout en collaborant avec d’autres organisations par la suite. Je reste déterminé à sauver des vies et à mettre fin à cette guerre le plus vite possible.

À tous les Thargoids qui pourraient nous écouter : vous n’en avez pas encore fini avec moi. »