L’amiral de la flotte Vincent désigné comme le saboteur du Starship One L’amiral de la flotte Vincent désigné comme le saboteur du Starship One
Post Views: 109 L’amiral de la flotte Lucas Vincent, l’un des chefs d’état-major de la Marine fédérale, a été arrêté pour des accusations liées... L’amiral de la flotte Vincent désigné comme le saboteur du Starship One

L’amiral de la flotte Lucas Vincent, l’un des chefs d’état-major de la Marine fédérale, a été arrêté pour des accusations liées à la destruction du Starship One.

Le procès du technicien en chef Rory Webster a été interrompu par une négociation de peine pour révéler qui lui avait ordonné de saboter l’hyper-réacteur en 3301.

Des nouvelles des procédures ont été transmises par Milandu Okoro, du bureau du procureur fédéral :

« M. Webster a fourni la preuve que l’amiral de la flotte Vincent lui a directement ordonné de faire en sorte que le Starship One subisse le même sort que le Highliner Antares. Les ordres auraient été donnés par le biais d’un canal de communication privé, accompagnés de menaces dissuadant M. Webster de refuser. »

« Le procès a débouché sur la condamnation sommaire de l’accusé pour complicité de meurtre de masse. Le technicien en chef Webster a reçu une peine clémente de 20 ans de prison, en reconnaissance du fait qu’il a commis des actes criminels sous la contrainte. »

« Le FIA a placé Vincent dans une prison de haute-sécurité, et il a été inculpé pour conspiration en vue de commettre meurtre et trahison. Cependant, l’affaire risque de prendre plusieurs mois avant de déboucher sur un procès. »

Le président Zachary Hudson, qui serait un ami proche de Vincent, n’a pas souhaité faire de commentaire. Un porte-parole de son gouvernement a déclaré : « Comme toujours, le président a pleinement confiance en notre système judiciaire pour statuer. »