La sécurité Nemesis : réalité ou fiction ? La sécurité Nemesis : réalité ou fiction ?
Post Views: 665 Azimuth Biotech a balayé les allégations de Seo Jin-ae. La société nie que Rédemption a réussi à survivre en transférant son... La sécurité Nemesis : réalité ou fiction ?

Azimuth Biotech a balayé les allégations de Seo Jin-ae. La société nie que Rédemption a réussi à survivre en transférant son esprit grâce à une technologie des Guardians avancée.

Le PDG Torben Rademaker s’est montré catégorique :

« Je peux vous garantir officiellement qu’Azimuth Biotech ignore tout de quelque projet que ce soit lié à cette « sécurité Nemesis ». En toute honnêteté, ce soi-disant transfert de conscience relève du domaine de la science-fiction.

Les accusations absurdes de Seo Jin-ae prouvent malheureusement qu’elle souffre de délires paranoïaques, au point d’en venir à falsifier des éléments pour assouvir sa quête de vengeance personnelle. Bien sûr, cette farce n’a fait que renforcer l’aura dont elle jouit auprès des fanatiques du Dieu des confins. C’est logique, ces fous sont bien les seuls à pouvoir prendre ses élucubrations au sérieux. »

Un article du journal scientifique The Empirical s’est penché sur les concepts énoncés par Seo Jin-ae :

« La science de l’exoneurologie, à savoir la séparation de l’esprit humain de son réseau de neurones et son transfert subséquent vers un hôte artificiel, est pavée d’échecs et d’expériences sans lendemain. Les seules réelles avancées seraient à mettre au compte de la communauté d’Utopia et de ses sim-archives, en théorie capables de dupliquer la mémoire d’un individu, puis de la charger dans un programme sophistiqué d’émulation numérique. Cependant, aucune évaluation indépendante de cette technologie n’a pu être menée à bien en raison de la nature autarcique de la société d’Utopia. »