La rébellion se répand au sein de la Fédération La rébellion se répand au sein de la Fédération
Post Views: 335 Sept autres factions fédérales ont coupé les liens avec la superpuissance en protestation contre la surveillance des communications par le gouvernement.... La rébellion se répand au sein de la Fédération

Sept autres factions fédérales ont coupé les liens avec la superpuissance en protestation contre la surveillance des communications par le gouvernement.

Ces dernières sécessions ont été effectuées par des factions mineures qui ne contrôlent aucun système, notamment Unktock Free, United Posenoi League et Progressive Party of Inggale.

La journaliste politique Sofia Trevino a rapporté pour le Federal Times :

« Huit factions ont précédemment déclaré leur indépendance de la Fédération, et désormais un plus grand nombre forme la troisième vague de rébellion. Il est clair que leurs populations se sentent capables de prendre position contre la perte de leurs droits constitutionnels à la vie privée.

Le vice-président Archer a ignoré ce dernier développement, soutenant que “le Proactive Detection Bureau joue un rôle essentiel en matière de sécurité en ces temps incertains”. Puisqu’aucune de ces dernières factions ne gouverne un système actuellement, il pourrait également croire que la résistance contre le PDB est en baisse.

Même si ces événements ont influencé seulement une petite partie du territoire fédéral, ils restent embarrassants pour l’administration du président Hudson. La présidente de l’opposition Winters continue de supplier le congrès d’abroger la loi de contre-terrorisme domestique, mais elle a également subi des critiques politiques puisque de nombreuses personnes pensent que sa rhétorique a inspiré ces factions à faire sécession. »