La paix de son temps : un portrait de Jasmina Halsey La paix de son temps : un portrait de Jasmina Halsey
Post Views: 244 Chukwuma Grant, journaliste indépendant, a publié un article consacré à Jasmina Halsey, militante pour la paix et ancienne présidente de la... La paix de son temps : un portrait de Jasmina Halsey

Chukwuma Grant, journaliste indépendant, a publié un article consacré à Jasmina Halsey, militante pour la paix et ancienne présidente de la Fédération. Cette analyse de fond s’intéresse plus particulièrement à « l’impact politique du renoncement à la politique d’une politicienne. »

En voici les extraits les plus marquants :

« Certains pensent que Jasmina Halsey avait toujours eu l’intention de déserter la Fédération et de rejoindre l’Alliance, où elle est aujourd’hui la conseillère du premier ministre Edmund Mahon. D’autres soutiennent que, après des années de politiques inhumaines, Halsey a fini par écouter sa conscience et décidé de donner du sens à sa vie en aidant son prochain et en œuvrant à la paix galactique.

En réalité, c’est la destruction du Starship One, un drame qu’elle ne peut certainement pas avoir envisagé, qui a profondément changé Jasmina Halsey. Les « visions » consécutives à la tragédie l’ont rendue persona non grata aux yeux du monde de la politique, du moins dans les rangs de la Fédération. Ses pairs l’ont donc laissé disparaître des feux de l’actualité sans remous. À bord de cette nacelle d’évacuation, ce n’est pas seulement à l’explosion de son vaisseau qu’elle échappait, mais à son ancienne vie.

Faute de preuves tangibles, ses détracteurs ne portent aucune foi à la soi-disant rencontre avec des êtres supra-intelligents. Pourtant, dans un cosmos où l’on croise Thargoids et Guardians, les déclarations de Jasmina Halsey peuvent-elles vraiment être ignorées ? À moins, bien sûr, que ces élucubrations ne lui servent surtout à cultiver l’aura de messie dont elle jouit auprès des laissés-pour-compte de la société ?

Si Jasmina Halsey avance d’un pas décidé, son chemin n’en est pas moins périlleux. Nombreux sont les citoyens de l’Alliance à ne pas comprendre pourquoi leur dirigeant s’entoure d’une ancienne patiente d’établissement psychiatrique, sans même parler de ce passé de présidente de la Fédération. Au fond, nul ne sait s’il s’agit d’une visionnaire, d’une femme ayant perdu la raison ou d’une manipulatrice politique hors pair. »