La Fédération ferme ses frontières au « vaisseau pestiféré » La Fédération ferme ses frontières au « vaisseau pestiféré »
Post Views: 672 Le méga-vaisseau Alexandria a été officiellement averti que toute tentative d’accéder à un système fédéral entraînera la destruction pure et simple... La Fédération ferme ses frontières au « vaisseau pestiféré »

Le méga-vaisseau Alexandria a été officiellement averti que toute tentative d’accéder à un système fédéral entraînera la destruction pure et simple du bâtiment.

L’arrivée du gigantesque navire d’Aegis dans HIP 16538 a coïncidé avec un raid thargoid de grande envergure qui visait très certainement les vastes quantités d’artefacts des Guardians entreposés dans ses soutes.

Le capitaine Jacob Morales, qui commande l’Alexandria, a fait part de ses inquiétudes :

« La marine fédérale nous interdit de poursuivre notre voyage vers Sol ou de pénétrer dans n’importe quel système fédéral. On nous traite comme des pestiférés ! Je sais pertinemment que la menace thargoid ne doit pas être prise à la légère et qu’il est probable que d’autres xénomorphes nous traquent. Mais le fait est que j’ai plusieurs milliers de membres d’équipage à mettre en sécurité au plus vite. »

L’amiral Aden Tanner, responsable des relations militaires d’Aegis, a esquissé un plan :

« Grâce à l’aide précieuse de pilotes indépendants et d’escadrons anti-xénomorphes, nous tentons actuellement d’abattre jusqu’au dernier Thargoid évoluant dans HIP 16538. Une fois cet objectif atteint, le méga-vaisseau effectuera un saut jusqu’à un système aussi désert que possible, où il se débarrassera de sa cargaison. »

Aegis a souligné une fois de plus que les artefacts des Guardians, dont la valeur est estimée à plusieurs milliards de crédits, jouent un rôle crucial dans ses programmes de recherche. En conséquence, l’organisation ne se résoudra qu’en dernier ressort à les larguer dans l’espace.