La Fédération enquête sur la secte du Dieu des confins La Fédération enquête sur la secte du Dieu des confins
Post Views: 137 Au sein de la Fédération, l’ordre du Dieu des confins est désormais la cible, non seulement d’une enquête officielle, mais aussi... La Fédération enquête sur la secte du Dieu des confins

Au sein de la Fédération, l’ordre du Dieu des confins est désormais la cible, non seulement d’une enquête officielle, mais aussi de la colère d’une partie de la population.

Le journaliste indépendant Alexei Keel a publié un article détaillé sur Vox Galactica :

« La foi de cette secte d’adorateurs des Thargoids a toujours suscité la controverse sur les mondes fédéraux. Pour autant, la violence des réactions aujourd’hui suscitées atteint des sommets inégalés depuis l’an 3304.

L’exposé récent du Federal Free Press prouve que les agents des services de renseignement de la flotte enquêtent sur tous les chapitres établis dans l’espace fédéral. Les fidèles sont apparemment soupçonnés d’espionnage et de sabotage des opérations anti-xénos.

Au gré des révélations sur les détails de la bataille de HIP 22460, cette bande de dévots pacifiques devient le bouc-émissaire idéal aux yeux de tout un chacun. L’on assiste à l’émergence d’un désir de vengeance prêt à se retourner contre toute idéologie pro-thargoid. Si les forces de sécurité assurent réagir à tout débordement, le sentiment de préjudice est si ancré que la police ferme généralement les yeux lorsque des membres de la secte sont victimes de crimes haineux. »

De fait, cette religion est devenue si impopulaire que des membres en vue du gouvernement fédéral appellent à la rendre illégale. La secrétaire d’État Lana Berkovich résume le sentiment général à merveille : « L’humanité est en guerre contre les Thargoids. Permettre à une armée de sympathisants fanatiques de prospérer en notre sein est le meilleur moyen de provoquer un désastre. »

En conséquence, des milliers de fidèles abandonnent aujourd’hui leurs chapelles-ruches traditionnelles pour rejoindre la branche plus radicale de la secte des Chapitres véritables. Non contente d’accueillir ces nouveaux convertis à bras ouverts, la Première Apôtre a jeté de l’huile sur le feu en proclamant : « Nous devons défendre notre foi, comme nos personnes, afin de pouvoir assister en personne à la manifestation du Dieu des confins. »

L’exothéologue Alfred Ulyano note chez les adeptes « une modification fondamentale du fatalisme de leurs croyances traditionnelles. » Keel conclut son article par cette interrogation brûlante : que se passera-t-il le jour où les fidèles du Dieu des confins arrêteront de tolérer ces agressions et commenceront à lutter pour assurer leur survie ?