Effervescence à un salon littéraire Effervescence à un salon littéraire
Post Views: 228 Pour la quatrième semaine du festival de la culture de l’Alliance, c’est la littérature qui est à l’honneur à bord de... Effervescence à un salon littéraire

Pour la quatrième semaine du festival de la culture de l’Alliance, c’est la littérature qui est à l’honneur à bord de H.G. Wells Terminal, dans les cieux d’Olgrea.

Leyton Farris rapporte dans l’Alliance Tribune :

« Passionnés de romans classiques et modernes accourent de tous les horizons pour célébrer leur amour de la littérature sous toutes ses formes et rencontrer leurs auteurs préférés. L’événement permet aussi d’ailleurs aux écrivains de promouvoir leurs œuvres et de séduire de nouveaux lecteurs.

Je retiendrai tout particulièrement le lancement des Chroniques d’Olgrea. De la main d’Hanna Darrold, une auteure locale, ce roman narre les péripéties d’une… écrivaine locale cherchant à publier son ouvrage à l’occasion d’un festival de littérature ! Les chroniques cavalcadent déjà en tête des ventes de la catégorie Métafiction. »

Si les nombreux fans de la série du Roi corsaire espèrent apercevoir Olav Redcourt, ils en seront pour leurs frais. L’auteur ne fera pas le déplacement, toujours occupé à travailler sur son roman de science-fiction dans le plus grand isolement. À ce sujet, un porte-parole de Bonespire Publishing ne cache pas son dédain. À l’en croire, Redcourt court à la ruine en essayant de ressusciter un genre défunt, tout simplement car « les amateurs de science-fiction se comptent aujourd’hui sur les doigts d’une main. »