Dans l’ombre du fléau Dans l’ombre du fléau
Post Views: 118 Les habitants des systèmes centraux s’adaptent aux pénuries de vivres causées par le fléau, tandis que la menace d’une famine généralisée... Dans l’ombre du fléau

Les habitants des systèmes centraux s’adaptent aux pénuries de vivres causées par le fléau, tandis que la menace d’une famine généralisée grandit de jour en jour.

La journaliste Adalyn Cross de Vox Galactica fait le point sur la situation :

« Les produits alimentaires de première nécessité se faisant rares dans de nombreux systèmes, des marques oubliées sont remises au goût du jour. Par ailleurs, des procédés comme la lyophilisation ou la mise en conserve retrouvent aujourd’hui des adeptes. Les restaurants réduisent leurs cartes et les chefs les plus créatifs mettent au point de nouvelles recettes en prenant soin de ne pas révéler leur composition.

Certains mondes importent des récoltes alternatives et en paient le coût élevé en augmentant les impôts. Des sociétés privées, dont Rackham Capital et Silva Holdings Inc., ont quant à elles injecté des fonds importants dans la distribution de vivres, pour le plus grand soulagement du public.

Fait intéressant, le fléau aura au moins favorisé une industrie, celle de la pêche. En effet, les régimes piscivores ont désormais le vent en poupe et en l’absence de légumes et fruits frais, de nombreuses célébrités semblent s’être découvert une nouvelle passion pour les plats à base de fruits de mer. »

Toutefois, des milliards d’habitants dépendent désormais de cartouches alimentaires et de rations aux apports nutritionnels minimaux. Les banques alimentaires interviennent dans les régions les plus touchées, mais leurs réserves seront bientôt épuisées.

« L’agent pathogène muté du fléau s’avère particulièrement agressif et la détérioration de la situation semble donner raison à Mason Chu qui avait tiré la sonnette d’alarme. C’est la galaxie tout entière qui pourrait bientôt être en proie à ce terrible fléau », conclut Adalyn Cross.