Une ingénieure révèle être liée à la fabrication de bombes terroristes Une ingénieure révèle être liée à la fabrication de bombes terroristes
Post Views: 66 Liz Ryder, une ingénieure du système Eurybia, a confirmé que ses concepts d’engin explosif correspondaient à ceux utilisés par les terroristes... Une ingénieure révèle être liée à la fabrication de bombes terroristes

Liz Ryder, une ingénieure du système Eurybia, a confirmé que ses concepts d’engin explosif correspondaient à ceux utilisés par les terroristes de l’ALNM contre les spatioports impériaux.

Sa déclaration a été rapportée par Vox Galactica :

« Sous contrat privé avec ce qui semblait être l’Eurybia Blue Mafia, j’ai conçu des charges explosives capables d’exploser une seconde fois. Je n’aurais jamais imaginé qu’elles seraient modifiées pour contenir des enzymes caustiques thargoids ou utilisées à des fins terroristes. Jusque récemment, je n’avais aucune idée que les explosions des spatioports étaient causées par des versions modifiées de mes concepts. »

« J’ai découvert depuis que mes contractants utilisaient de fausses identités, et semblent s’être évaporés dans la nature. Il apparaît que l’ALNM, ou des gens travaillant à son compte, ont infiltré l’Eurybia Blue Mafia pour accéder à mes services ».

« Afin d’aider à laver de tout soupçon l’Eurybia Blue Mafia, qui me soutient depuis de nombreuses années, j’ai fourni aux enquêteurs de l’Empire toutes les données que je possède concernant ce contrat. J’exhorte l’Empire à accepter que nous avons tous été trompés par les terroristes. »

Les services de sécurité internes impériaux ont confirmé que le mandat d’arrêt contre Liz Ryder a été annulé et sont actuellement en train d’examiner ces nouvelles informations, ce qui pourrait permettre la localisation de la source des enzymes thargoids utilisés dans les bombes.