Une Fédération fracturée Une Fédération fracturée
Post Views: 359 La présidente de l’opposition Felicia Winters a affirmé que si d’autres systèmes déclaraient leur indépendance cela pourrait gravement nuire à la... Une Fédération fracturée

La présidente de l’opposition Felicia Winters a affirmé que si d’autres systèmes déclaraient leur indépendance cela pourrait gravement nuire à la Fédération.

Sa déclaration était en réponse au conflit dans le système Kuwembaa, qui a résulté en des factions fédérales supplémentaires se séparant de la superpuissance. Désormais, des dizaines d’autres considèrent ouvertement la sécession afin de devenir indépendantes.

S’adressant au Congrès, la présidente de l’opposition Winters a déclaré :

« Nous faisons désormais face à la possibilité d’une rébellion à grande échelle, de plus en plus de citoyens rejetant l’intrusion dans leurs vies privées. À moins que ces lois de surveillance autoritaires ne soient abrogées, nous risquons de voir beaucoup plus de factions et d’alliés perdre leur confiance en n’importe quel gouvernement fédéral. »

Le vice-président Jerome Archer a répondu :

« Le Proactive Detection Bureau fournit une sécurité accrue et une diminution des niveaux de criminalité dans tous les systèmes fédéraux. Je regrette sincèrement que certains en aient rejeté les avantages, mais nous devons nous concentrer sur la vision d’ensemble. »

Le fil d’actualités Sovereign a décrit comment les nouveaux systèmes sécessionnistes célébraient leur libération de la surveillance du gouvernement. Il affirme que jusqu’à cinquante autres factions ont exprimé le souhait de devenir indépendants.

Cependant, le Federal Times a rapporté que des dirigeants plus pragmatiques ont exprimé leur inquiétude quant à leur vulnérabilité. Il y a des craintes particulières de représailles par les groupes pro-Fédération ou d’attaques opportunistes de forces hostiles.