Un fléau mystérieux Un fléau mystérieux
Post Views: 90 C’est une maladie inconnue touchant les plantes qui serait responsable des récoltes catastrophiques des grands mondes agricoles. Le docteur Genevieve Kane... Un fléau mystérieux

C’est une maladie inconnue touchant les plantes qui serait responsable des récoltes catastrophiques des grands mondes agricoles.

Le docteur Genevieve Kane de l’Association interstellaire du monde agricole a résumé les conclusions de l’organisation :

« Derrière la détérioration rapide des plantes observée sur de nombreuses planètes, l’on retrouve chaque fois la même variété de fléau évoluée. Les origines et les vecteurs de propagation du mal nous restent toutefois inconnus. Et il est à noter qu’il résiste à toutes les formes de traitement connues.

Nos analyses n’ont pas encore permis de déterminer si ce fléau est le fruit d’une mutation naturelle ou d’un agent pathogène artificiel. Tant que nous l’ignorerons et que nous ne serons pas capables d’endiguer l’épidémie, il est à craindre que le mal continue à se répandre et que la crise alimentaire ne s’exacerbe.

Je peux néanmoins vous annoncer une bonne nouvelle : Vandermeer Corporation a généreusement proposé à l’AIMA de l’aider dans ses recherches. Nous espérons que l’expérience de l’entreprise en matière de diagnostics moléculaires se révélera très précieuse et nous permettra d’avancer rapidement. »

Sur Vox Galactica, la journaliste Adalyn Cross dresse un sombre tableau de la situation :

« La question des origines du fléau est bien entendu au cœur de tous les débats. L’on est prompt à pointer du doigt une mauvaise gestion chronique, comme à soupçonner un sabotage industriel. Dans les systèmes affectés, l’on a aussi beau jeu d’incriminer tout adversaire politique. De nombreuses factions s’empressent d’ailleurs de rejeter la faute sur leurs rivales.

À l’heure où les tensions montent et des milliards de personnes sont confrontées aux pénuries alimentaires, ces accusations atteindront bientôt un seuil critique. Si les campagnes commerciales et caritatives sont naturellement les bienvenues, je n’arrive pas à me convaincre qu’elles suffiront à éviter la catastrophe qui se profile à l’horizon… »