Taranis lance des flottes d’invasion thargoids Taranis lance des flottes d’invasion thargoids
Post Views: 729 *ALERTE du Cercle des pilotes* L’anomalie Taranis est arrivée dans Hyades Sector FB-N b7-6, déclenchant une vague féroce d’attaques thargoids dans... Taranis lance des flottes d’invasion thargoids

*ALERTE du Cercle des pilotes*

L’anomalie Taranis est arrivée dans Hyades Sector FB-N b7-6, déclenchant une vague féroce d’attaques thargoids dans la région.

Plusieurs systèmes inhabités subissent des invasions à grande échelle par un nombre incalculable de vaisseaux thargoids, avec des millions de victimes attendues dans les jours à venir. Plusieurs systèmes ont déjà rapporté une perte totale de contrôle humain, avec des ports abandonnés parmi les lourdes pertes.

La Force de défense de l’Alliance et la Marine fédérale ont répondu en envoyant des vaisseaux capitaux, qui soutiendront les pilotes indépendants et les escadrons anti-xénomorphes. Aucune des superpuissances n’est entrée dans le système Hyades Sector FB-N b7-6, d’où les flottes thargoids ont l’air d’émaner.

Il y a eu des descriptions contradictoires de la source de signal mystérieuse, qui s’est finalement arrêtée après des semaines de voyage à une vitesse plus rapide que la lumière. Le docteur Remy Leroux, un xénologiste travaillant pour le professeur Palin, a transmis un rapport confus décrivant Taranis comme « non pas un objet unique mais une sorte de maelstrom tourbillonnant colossal », avant que tout contact ne soit perdu.

Ces rapports initiaux n’ont pas été vérifiés, et de nombreuses autorités les considèrent non fiables ou exagérées. Cependant, des avertissements ont été émis selon lesquels le système Hyades Sector FB-N b7-6 est extrêmement dangereux et doit être évité à tout prix.

S’adressant à l’Alliance Tribune, l’amiral Rachel Ziegler a remarqué : « Nous nous concentrons désormais sur la défense des systèmes habités contre les essaims de Thargoids hautement agressifs. Quel que soit ce “maelstrom”, il a clairement été envoyé dans l’optique d’éradiquer l’influence humaine de la région ».