Rédemption face aux superpuissances Rédemption face aux superpuissances
Post Views: 237 L’Alliance, l’Empire et la Fédération ont répondu évasivement aux accusations reliant Rédemption à Azimuth Biochemicals et à l’INRA. Vox Galactica a... Rédemption face aux superpuissances

L’Alliance, l’Empire et la Fédération ont répondu évasivement aux accusations reliant Rédemption à Azimuth Biochemicals et à l’INRA.

Vox Galactica a publié un article du correspondant politique Conrad Sterling consacré au sujet :

« Rédemption a toujours été une personnalité très controversée et les journaux découverts dans le système DG Canum Venaticorum ont divisé encore plus l’opinion publique à son sujet. Certains sont profondément révoltés par les liens supposés entre Rédemption et l’INRA, ainsi que sa possible responsabilité dans la perte de l’Alexandria. D’autres sont convaincus que les accusations d’Aegis n’ont aucun fondement et ne sont qu’une tentative désespérée de l’organisation pour se dédouaner. Mais comment les superpuissances ont-elles réagi à ces allégations ? »

« L’Empire reste pragmatique et le sénateur Denton Patreus préfère se concentrer sur la lutte contre les Thargoids. Il a ouvertement déclaré devant le Sénat : ‘Aucune arme de l’arsenal impérial n’est capable d’égaler la puissance dévastatrice de la super-arme anti-xénomorphe.' »

« Au sein de la Fédération, l’amiral de la flotte Tayo Maikori a réouvert son enquête sur Rédemption et espère authentifier les journaux de l’INRA. D’autres dirigeants ont préféré quant à eux adopter une attitude plus prudente et refusent de prendre part à la controverse. »

« Un plus grand nombre de réactions se font entendre au sein de l’Alliance, sans toutefois qu’aucune action concrète ne soit prise. L’amiral Rachel Ziegler a reconnu que ces accusations doivent être prises au sérieux, avant d’ajouter : ‘Le pacte de défense avec Sirius Corporation faisant toujours l’objet de débats et la flotte de l’Alliance demeurant insuffisante, nous nous devons de continuer à utiliser toutes les options militaires à notre disposition.' »