Mystères galactiques : la secte du Dieu des confins Mystères galactiques : la secte du Dieu des confins
Post Views: 529 L’énigmatique ordre religieux vénérant les Thargoids est examiné par Erik Gunnarson de l’agence de détectives Wallglass. « De toutes les myriades de... Mystères galactiques : la secte du Dieu des confins

L’énigmatique ordre religieux vénérant les Thargoids est examiné par Erik Gunnarson de l’agence de détectives Wallglass.

« De toutes les myriades de croyances pratiquées dans la galaxie, la secte du Dieu des confins est l’une des plus étranges et des moins comprises. Mais ces dernières années, elle s’est développée de secte marginale à une religion répandue.

Son principe fondamental est qu’un être inconnu existe au-delà de notre dimension : le Dieu des confins. Ce qu’on appelle les Thargoids sont ses hérauts, le préparant à sa descente dans l’hyperespace pour instantanément effacer toute trace de vie. De ce fait, cette croyance apocalyptique attire les gens qui n’ont aucune raison de vivre, et qui trouvent un but à attendre l’Armageddon.

La secte n’a pas de nom officiel ni de porte-parole, et ses partisans remplacent volontiers leurs noms par des titres comme adhérent, disciple ou témoin. Cette approche déshumanisante inclut le port de simples robes noires et la transformation de leurs chapelles-ruches pour qu’elles ressemblent à la biotechnologie thargoid, avec des vapeurs d’ammoniac.

Malgré les prières dédiées à une espèce extraterrestre, il ne s’agit pas de la cinquième colonne thargoid que beaucoup craignaient. En fait, ce sont des pacifistes fatalistes, s’attendant à mourir et à ne pas offrir de résistance. Cela leur a valu d’être victimes d’autres cultes apocalyptiques, d’activistes anti-xéno et même de la Federal Intelligence Agency… Pourtant, leur patience sereine leur a permis de survivre.

La découverte de deux temples dédiés au vide dans le système Etain a fourni un aperçu de l’état d’esprit des adeptes. De là, nous pouvons entendre les testaments finaux de personnes volontairement inhumées en biostase en attendant l’arrivée du Dieu des confins.

Plus récemment, il y a eu des rapports de plusieurs branches de la secte migrant dans le système Panjabell. Celui-ci est contrôlé par la Pleiades Concordat, une théocratie dévouée au Dieu des confins, donc peut-être que quelque chose de plus grand, ou de plus étrange, que ce que nous avons vu auparavant se prépare. »