Mise à jour sur la guerre thargoid : janvier 3309 Mise à jour sur la guerre thargoid : janvier 3309
Post Views: 220 Mise à jour sur la guerre thargoid : janvier 3309 La journaliste de Vox Galactica Jade Sanderlyn a publié un résumé de... Mise à jour sur la guerre thargoid : janvier 3309

Mise à jour sur la guerre thargoid : janvier 3309

La journaliste de Vox Galactica Jade Sanderlyn a publié un résumé de la situation actuelle concernant le conflit contre les Thargoids.

« Beaucoup d’entre nous qui ont été témoins des événements horrifiants de HIP 22460 ont pensé qu’il s’agissait à la fois d’une fin et d’un commencement, que l’on tournait une page d’histoire. Cinq mois plus tard, la Seconde Guerre Thargoid s’est intensifiée au point qu’il se pourrait que le livre se referme complètement.

L’arrivée des huit maelstroms a eu pour conséquence que 44 systèmes habités ont été complètement submergés par les Thargoids. Des dizaines de régions avoisinantes ont également été attaquées par leurs flottes, laissant des spatioports et des colonies en flammes. Des milliards de personnes ont été tuées et des milliards d’autres ont fui leurs foyers dans la panique, créant la plus grande crise humanitaire de tout les temps.

Malgré le manque de coordination fournis précédemment par Aegis et Rédemption, les efforts anti-xénomorphes ont été herculéens. Les vaisseaux de guerre alliés, fédéraux et impériaux ont répondu rapidement pour former une avant-garde contre les envahisseurs, et des milliers de pilotes indépendants ont courageusement combattu les essaims thargoids sur de multiples champs de bataille.

Les experts militaires pensent que neutraliser les maelstroms permettra d’endiguer les vagues sans fin de vaisseaux thargoids. Malheureusement, leurs nuages caustiques et ondes d’énergie répulsives empêchent nos vaisseaux d’explorer ce qui réside à l’intérieur. Ils génèrent également le même champ disruptif que l’on retrouve dans HIP 22460, qui empêche les armes fondées sur la technologie des Guardians de fonctionner au sein du système.

Mais il y a de l’espoir. Un flux faible mais régulier de reliques non classées, ces artefacts étranges récupérés de sites de surface thargoids après le déclenchement de l’Onde Proteus ont fait leur chemin jusqu’au professeur Ishmael Palin et Ram Tah. Une théorie populaire dit que celles-ci partagent des propriétés ésotériques avec plusieurs des avancées technologiques récentes des Thargoids, et pourraient détenir la clé pour développer des contremesures. De nombreux autres scientifiques se concentrent sur les recherches xénologiques, cherchant à localiser une faiblesse ou développer un avantage.

Jusqu’à ce qu’une telle percée se produise, nous dépendons de nos guerriers de l’espace pour contenir l’adversaire le plus destructeur que l’humanité ait jamais affrontée. C’était Jade Sanderlyn, pour Vox Galactica. Restez prudents dans le cosmos ! »