Les clans Dredger font face à une possible extinction Les clans Dredger font face à une possible extinction
Post Views: 257 L’université d’Orion a été informée que son droit de propriété sur le Dredger du clan des Scriveners met sa population en... Les clans Dredger font face à une possible extinction

L’université d’Orion a été informée que son droit de propriété sur le Dredger du clan des Scriveners met sa population en grand danger.

Dans le système Oochost PC-C c29-0 le Scientia Aeterna, méga-vaisseau de l’université, a utilisé des codes à distance pour empêcher le Dredger de partir. Cependant, le refus de la tribu nomade d’abandonner leur foyer les a placés sous une grande pression, comme observé par le journaliste indépendant Casey Kilpatrick :

« Les énormes croiseurs de classe Dredger sont les requins de l’espace : ils doivent toujours rester en mouvement, ramassant constamment des matières premières à synthétiser en carburant, air et autres ressources. Le clan des Scriveners est resté stationnaire pendant des mois lorsqu’il démantelait l’Hesperus, mais dans ce système, il est piégé sans ces apports vitaux.

Des observateurs indépendants rapportent désormais des dysfonctionnements dans les systèmes d’alimentation et de survie du vaisseau. Si les Scriveners maintiennent leur mentalité d’assiégés, d’autres défaillances mécaniques sont inévitables. Orion pourrait hériter du Dredger après tout, mais ce sera un vaisseau rempli de cadavres. »

Le professeur Elizabeth Perez, responsable du département d’anthropologie de l’université d’Orion, a répondu :

« La dernière chose que nous souhaitons, c’est qu’un quelconque mal soit fait à ces gens. Mes collègues discutent de toute urgence des moyens de convaincre le clan des Scriveners que nous avons leurs meilleurs intérêts à cœur. Après tout, en tant que collègues scientifiques et chercheurs, ils sont l’incarnation vivante des valeurs fondamentales de notre université ».