Le Mars Tribune lié à l’affaire des robots-espions Le Mars Tribune lié à l’affaire des robots-espions
Post Views: 131 Le Mars Tribune est aujourd’hui dans le collimateur des services de sécurité de la Fédération, cela dans le cadre de l’enquête... Le Mars Tribune lié à l’affaire des robots-espions

Le Mars Tribune est aujourd’hui dans le collimateur des services de sécurité de la Fédération, cela dans le cadre de l’enquête sur les robots dotés de programmes de surveillance espions.

L’inspecteur Ramesh Thorne a précisé quelques points :

« Les robots personnels de l’ancien membre du Congrès Morgan Unwin et de l’acteur Tomas Turai renfermaient des programmes de surveillance. Or, ces deux célébrités venaient de faire l’objet de virulents articles du Mars Tribune.

De la même manière, nous avons pu confirmer que le robot de l’experte en relations publiques Anya Blackriver avait été infecté. À ce sujet, le public se souviendra que Mme Blackriver a récemment été la cible des journalistes du Tribune, qui ont révélé qu’elle avait tenté d’étouffer des scandales auxquels étaient mêlés certains de ses illustres clients. Or, tous les propriétaires de robots trafiqués résident dans le système de Sol… auquel se consacre presque exclusivement le Mars Tribune.

En conséquence, nous avons commencé à interroger les membres de la rédaction. Il n’est pas inenvisageable que les logiciels espions aient servi à récupérer des informations confidentielles permettant de générer ces scoops en série. »

Les avocats du Cordova Group, le conglomérat auquel appartient le Mars Tribune, ont qualifié ces informations de « ridicules, mensongères et sans fondement ».