L’Assemblée de l’Alliance modifie la fonction présidentielle L’Assemblée de l’Alliance modifie la fonction présidentielle
Post Views: 126 L’Assemblée de l’Alliance a fini de débattre des propositions de Gibson Kincaid qui souhaitait renforcer l’étendue des pouvoirs présidentiels. Le Premier... L’Assemblée de l’Alliance modifie la fonction présidentielle

L’Assemblée de l’Alliance a fini de débattre des propositions de Gibson Kincaid qui souhaitait renforcer l’étendue des pouvoirs présidentiels.

Le Premier ministre Edmund Mahon a fait part de la décision :

« Par un vote, l’Assemblée a rejeté la requête du président Kincaid visant à réformer la Constitution. La fonction présidentielle ne sera pas dotée de pouvoirs exécutifs.

Il a en revanche été convenu, à une large majorité, que le rôle mérite d’être révisé. Nous annonçons donc la création d’un nouveau département apolitique, le Cabinet du président de l’Alliance.

Le président supervisera ainsi désormais un groupe d’ambassadeurs et d’émissaires. En prenant en charge certaines fonctions diplomatiques, il permettra à nos membres de se concentrer davantage sur la bonne gouvernance de l’Alliance. Par ailleurs, il a été décidé que la durée du mandat présidentiel sera désormais de trois ans. »

Le président Kincaid n’a pas manqué de réagir :

« Un président plus fort, c’est aussi une Alliance plus puissante, je regrette que cette logique échappe aux yeux de l’Assemblée. Mais il va sans dire que je respecte cette décision et je promets solennellement d’utiliser cette nouvelle équipe à bon escient. »