L’armée fédérale face à une nouvelle rébellion L’armée fédérale face à une nouvelle rébellion
Post Views: 443 *Alerte du Cercle des pilotes* La Fédération a mobilisé son armée afin d’étouffer le vent de révolte qui souffle sur le... L’armée fédérale face à une nouvelle rébellion

*Alerte du Cercle des pilotes*

La Fédération a mobilisé son armée afin d’étouffer le vent de révolte qui souffle sur le système Kuwembaa.

En effet, New Kuwembaa Labour a rompu tout lien avec la Fédération en signe de protestation contre le programme de surveillance de sa population.

Li Chotep for Equality, une faction locale restée fidèle à la Fédération, a été chargée d’affaiblir les capacités offensives des indépendantistes. Le président Zachary Hudson s’est brièvement exprimé sur ce sujet :

« J’en appelle à tous nos auxiliaires fédéraux : nous avons besoin de votre soutien dans ce conflit. La réputation de la Fédération ne saurait être ternie par ces actes criminels. »

Le gouverneur Sonal Mishra, qui dirige New Kuwembaa Labour, a également lancé un appel à l’aide :

« L’Accord fédéral a été dévoyé ! Seuls, nous ne pouvons nous opposer à la violation de nos droits constitutionnels, nous avons besoin de votre aide. »

Trois autres factions fédérales semblent sur le point de déclarer à leur tour leur indépendance : Selkana Labour, United HIP 108095 Values Party et Mutumu Future. À elles trois, elles contrôlent un total de 28 systèmes.

Deux factions ayant récemment fait sécession, Coalition of Uteran et Gluscap Labour, envisagent néanmoins de faire machine arrière et de réintégrer la Fédération. Selon toute vraisemblance, l’issue du conflit dans le système Kuwembaa dictera leur avenir.

Les pilotes pro-indépendantistes peuvent soutenir New Kuwembaa Labour en présentant des récompenses de combat à bord de la station Gagnan Port. Les auxiliaires fédéraux peuvent quant à eux défendre la cause de Li Chotep for Equality en présentant des récompenses de combat à bord du méga-vaisseau Fortress Liberty.