L’amiral Tanner obtient un pardon présidentiel L’amiral Tanner obtient un pardon présidentiel
Post Views: 252 Le verdict prononcé par la cour martiale dans le procès de l’amiral Aden Tanner a officiellement été annulé sur ordre exécutif du... L’amiral Tanner obtient un pardon présidentiel

Le verdict prononcé par la cour martiale dans le procès de l’amiral Aden Tanner a officiellement été annulé sur ordre exécutif du président Zachary Hudson.

En novembre 3307, l’amiral Tanner a tenté de prendre le contrôle du spatioport Hind Mind tandis qu’il était aux commandes du méga-vaisseau Musashi. Il affirmait que les banques de données du quartier général de Taurus Mining Ventures (désormais Azimuth Biotech) contenaient la preuve que les super-armes anti-xénomorphes de Rédemption étaient conçues pour attirer les Thargoids dans des systèmes peuplés avant d’être utilisées.

Les allégations de l’amiral ont été confirmées par la justice ultérieurement, au mois de septembre dernier, soit après que l’Onde Proteus a attiré les Thargoids dans HIP 22460. Sa sentence a alors été réduite au temps déjà passé derrière les barreaux, tandis que sa radiation des rangs de la Marine fédérale était maintenue. Le pardon du président Hudson annule les condamnations de mutinerie et d’action militaire illégale.

Le bureau du président de la Fédération a publié la déclaration suivante :

« Aden Tanner possède un palmarès impressionnant et des états de service honorables. Il a servi la Fédération loyalement, notamment dans son rôle clé de responsable des relations militaires d’Aegis. Il est désormais admis que cette brève violation du protocole relevait du bon sens et d’une utilisation judicieuse des informations alors en sa possession. Le président Hudson est convaincu que l’expérience pointue de l’amiral Tanner dans le combat contre les Thargoids est trop précieuse pour être ignorée au vu de la situation actuelle. »

L’amiral de la flotte, Tayo Maikori, a également salué la nouvelle :

« Je soutiens pleinement ce pardon présidentiel qui est dans le meilleur intérêt de tous les citoyens. L’amiral Tanner a été officiellement réintégré et il est déjà briefé sur nos plans stratégiques concernant les Thargoids.

Je tiens à insister sur le fait que le premier verdict de la cour martiale de la Marine fédérale me paraît juste et équitable, étant donné les informations à sa disposition à l’époque. Cet acte exécutif ne doit en aucun cas ébranler le rôle crucial de la cour dans le maintien de l’ordre parmi nos rangs. »