Core Dynamics impliqué dans la mort du Vice-President ? Core Dynamics impliqué dans la mort du Vice-President ?
Post Views: 990 Le Federal Times a fait aujourd’hui une révélation surprenante mettant en lumière les liens possibles entre un membre non exécutif du... Core Dynamics impliqué dans la mort du Vice-President ?

Le Federal Times a fait aujourd’hui une révélation surprenante mettant en lumière les liens possibles entre un membre non exécutif du conseil d’administration de Core Dynamics et le décès du vice-président Nigel Smeaton. Le média fait référence à une entrevue le 28 janvier avec le membre du congrès George Fallside qui semblait avoir une connaissance précoce de la mort du vice-président. George Fallside a refusé de commenter l’article, mais il est de notoriété publique qu’il fait partie du conseil d’administration de Core Dynamics et de plusieurs autres grands fabricants d’armement.

Plus inquietant est la preuve que l’un des membres de l’équipage du Starship One, l’ingénieur de vol Nick Baron et qui avait auparavant travaillé à Core Dynamics, faisait parti de l’équipe du président. À partir du dossier d’informations envoyé par Elaine Boyd après sa mort, le Federal Times a publié des extraits de dossiers financiers de l’ingénieur de vol.

Lorsque l’on remonte les versements d’argent à travers une serie de transferts compliqués, on s’apercoit qu’ils ont été effectué par une societé virtuelle appartenant au membre du congres Fallside. Boyd devait avoir obtenu toutes les autorisations informatique neccessaire pour acceder à ces données, sans doute grace à l’agent Monroe.

Interrogé sur ces révélations, le rédacteur en chef du Federal Times a déclaré:

« Il semble y avoir eu une conspiration à plusieurs niveaux. Nous croyons que la destruction du Highliner Antares il y a 50 ans environ ne peut pas etre un accident. Quand le vice-président a enquêté sur la mort de son parent, il a dû découvrir certains de ces détails et il est probable qu’on l’a tué pour le faire taire. Et quand notre journaliste Elaine Boyd a fait la même chose, elle aussi a été réduite au silence. Nous ne savons pas encore comment tout expliquer mais nos journalistes continuent d’enquêter. »

« Au Federal Times, nous cherchons toujours la vérité et nous allons découvrirons la vérité. »