Contrôle au siège de l’association des Esclaves Impériaux Contrôle au siège de l’association des Esclaves Impériaux
Post Views: 883 Un comité spécial du Sénat impérial a récemment effectué un contrôle surprise au siège de l’Association des Esclaves Impériaux (AEI). Les... Contrôle au siège de l’association des Esclaves Impériaux

Un comité spécial du Sénat impérial a récemment effectué un contrôle surprise au siège de l’Association des Esclaves Impériaux (AEI). Les archives ont été saisies, et les méthodes employées par l’AEI ont fait l’objet d’examens méticuleux; le comité souhaitait s’assurer du respect des lois en vigueur concernant le traitement et le transport des esclaves impériaux. Le comité a constaté de nombreuses infractions à la réglementation concernant l’acheminement de ces travailleurs forcés dans les systèmes proches des frontières impériales; ce qui a entraîné la mise en examen de nombreux agents et pilotes chargés de la sécurité frontalière.

En revcanche, pour ce qui concerne le traitement imposé aux esclaves imériaux, le comité n’a pu mettre en lumière aucune entorse sérieuse. Il a malgré tout adressé de nombreux avertissements aux maîtres qui détenaient des esclaves au-delà du terme de leur service. Les esclaves impériaux injustement prolongés dans leur servitude ont été aussitôt rétablis dans leurs droits de citoyens, et rémunérés pour le travail effectué au delà de l’échéance fixée.

L’AEI a publié une déclaration suite à la vérification :

« Nous souhaitons réaffirmer que la vente d’esclaves impériaux aux non-impériaux, et aux systèmes extérieurs à l’espace impérial, est strictement interdite. Tous ceux qui se trouvent engagés dans cette activité illicite devront rendre compte de leurs délits.  »

Commander Corrigendum