Archer décrit l’avenir de la présidence de l’opposition Archer décrit l’avenir de la présidence de l’opposition
Post Views: 799 Le vice-président Jerome Archer a évoqué la récente élection présidentielle fédérale et d’autres sujets lors d’un entretien avec le Federal Times.... Archer décrit l’avenir de la présidence de l’opposition

Le vice-président Jerome Archer a évoqué la récente élection présidentielle fédérale et d’autres sujets lors d’un entretien avec le Federal Times.

Sur la victoire de la présidente élue Felicia Winters :

« Winters a mené une campagne propre fondée sur des questions fondamentales, comme je l’ai fait, donc on ne peut pas lui en vouloir. Mais je pense que les dures réalités de la gouvernance submergeront rapidement son idéalisme libéral. Hudson, quoi que ses critiques puissent penser de lui, n’a jamais eu peur de prendre des mesures décisives. Nous verrons si Winters peut faire de même. »

Sur les politiques électorales d’Archer :

« Je maintiens qu’une approche axée sur la sécurité est la bonne, compte tenu des nombreuses menaces auxquelles la Fédération est confrontée. Les Thargoids ne sont pas les seuls ennemis de notre peuple. Démanteler le Proactive Detection Bureau, comme Winters a menacé de le faire, sera un acte d’auto-sabotage pour toute notre société. »

Sur sa relation avec le président sortant Zachary Hudson :

« Ce fut un honneur de soutenir le président Hudson, qui m’a beaucoup appris sur la scène politique. Nous sommes tous les deux de véritables patriotes avec des points de vue similaires. Je sais qu’il continuera à servir la Fédération à sa manière. »

Sur sa future carrière politique :

« En tant que président de l’opposition, il sera de mon devoir non seulement d’examiner l’administration de Winters, mais aussi de restaurer la confiance électorale dans le Parti républicain. Je suis convaincu que les citoyens seront pleinement d’accord avec nos politiques d’ici les prochaines élections, si ce n’est plus tôt. »

En réponse à cet entretien, un éditorial de la Federal Free Press a déclaré :

« La priorité de Jérôme Archer est désormais de rassembler les loyalistes d’Hudson sous sa bannière et de se positionner comme un digne successeur. Mais cette tactique consistant à parler de tous les sujets, à l’exception de son propre manque de responsabilité dans la défaite électorale, ne trompera pas les électeurs. Une fois que le PDB est supprimé, et que nous voyons les améliorations apportées par une administration du Parti libéral, Archer fera face à un défi considérable pour éviter de devenir une note de bas de page dans l’histoire de la Fédération. »