Zemina Torval de retour au Sénat Zemina Torval de retour au Sénat
Post Views: 824 Le Sénat impérial a officiellement accueilli le retour de la sénatrice Zemina Torval après une absence de plusieurs mois. Cette réapparition... Zemina Torval de retour au Sénat

Le Sénat impérial a officiellement accueilli le retour de la sénatrice Zemina Torval après une absence de plusieurs mois.

Cette réapparition vient mettre un terme aux rumeurs la prétendant souffrante, même s’il est vrai que sa benjamine, la sénatrice Petra Torval, avait temporairement pris sa place pour représenter la population impériale du système de Synteini.

Devant ses pairs, Zemina Torval a déclaré :

« Je remercie cette auguste assemblée, ainsi que Sa Majesté l’empereur, de m’avoir permis de m’écarter brièvement de ma charge. J’ai profité de ce temps de repos pour me libérer entièrement de mes responsabilités professionnelles. Comme chacun le sait, la propriété de Torval Mining Ltd est aujourd’hui entre les mains de ma fille aînée Constantia, qui va veiller à ce que les industries impériales continuent de recevoir les ressources minérales dont elles dépendent.

Je vais pouvoir désormais me consacrer exclusivement à mon travail de sénatrice. C’est ici que je sers le mieux l’Empire, ce que je compte bien continuer à faire des années durant. »

Cassia Carvalho, correspondante politique de l’Imperial Herald, a remarqué :

« À 132 ans, Zemina Torval est l’une des doyennes du Sénat, où elle siège depuis maintenant plusieurs décennies. Ces longues années de service ont été l’occasion pour elle de se faire de nombreux ennemis qui, à n’en pas douter, sont loin de se réjouir de ce retour en grande pompe et visiblement au meilleur de sa forme.

Si elle refuse de prendre une retraite pourtant bien méritée, c’est sans doute parce que le chancelier Anders Blaine envisage actuellement cette option pour lui-même. De par son ancienneté, Torval l’a déjà plus d’une fois remplacé temporairement à son poste, et si Blaine devait jeter l’éponge, si le siège le plus éminent du Sénat devait se retrouver vacant, on ne comprendrait que mieux le choix de Torval de se concentrer sur sa carrière politique. »