Les flottes se retirent du système contrôlé par les Thargoids Les flottes se retirent du système contrôlé par les Thargoids
Post Views: 640 L’Alliance, l’Empire et la Fédération ont confirmé que le reste de leurs flottes de combat anti-xéno se sont entièrement retirées du... Les flottes se retirent du système contrôlé par les Thargoids

L’Alliance, l’Empire et la Fédération ont confirmé que le reste de leurs flottes de combat anti-xéno se sont entièrement retirées du système HIP 22460.

L’amiral de la flotte Tayo Maikori a déclaré : « Les Thargoids sont désormais solidement ancrés dans HIP 22460. Les opérations de sauvetage fédérales tentent de localiser les survivants, mais notre fenêtre d’opportunité se referme alors que les forces ennemies augmentent en nombre. »

Le sénateur Denton Patreus a fait une déclaration similaire, et a admis que « les extraterrestres ont établi avec succès une forteresse au sein de l’espace occupé par les humains. » La Marine impériale a reçu l’ordre de prioriser l’évacuation de ses propres vaisseaux et équipages.

L’Assemblée de l’Alliance et le Conseil des amiraux ont participé à des discussions critiques avec des représentants de Sirius Corporation. Des indications préliminaires suggèrent qu’une restructuration des opérations anti-xéno est en cours.

Dans les systèmes principaux, la population craint une invasion massive de Thargoids. Les forces de sécurité planétaire sont en état d’alerte, chaque militaire spatial se préparant à la possibilité d’un combat contre les vaisseaux thargoids. De nombreuses personnalités publiques ont exprimé leurs inquiétudes, dont l’ancienne responsable de la recherche d’Aegis, le professeur Alba Tesreau :

« Je suis complètement horrifiée par les événements d’HIP 22460. Nombre d’entre nous craignaient que les expérimentations d’Azimuth mèneraient à la catastrophe, mais le nombre important de pertes de vies humaines est toujours un choc écœurant. Rédemption a gravement sous-estimé la capacité des Thargoids à s’adapter, un échec enraciné dans sa perception de ces derniers en tant que créatures purement réactives.

Cette tragédie est aggravée par les réponses fracturées des superpuissances, qui sont réticentes à continuer à partager des informations avec des organisations externes. Sans un effort de recherche dédié, nous ne pouvons pas analyser la technologie thargoid utilisée dans HIP 22460 ou formuler une défense adéquate. »