Les esclaves impériaux livrés à eux-mêmes Les esclaves impériaux livrés à eux-mêmes
Post Views: 326 Après leur libération forcée par le groupe abolitionniste Autonomy, quatre mille esclaves impériaux se retrouvent bloqués sur Eotienses A 3. Gwendolyn... Les esclaves impériaux livrés à eux-mêmes

Après leur libération forcée par le groupe abolitionniste Autonomy, quatre mille esclaves impériaux se retrouvent bloqués sur Eotienses A 3.

Gwendolyn Nash, journaliste indépendante, témoigne pour le compte de Vox Galactica :

« Les anciens esclaves qui ont été affranchis non loin de Port Isabelle sont désormais livrés à eux-mêmes, et ils manquent de tout. Sans refuge, le ventre creux et les poches vides, ils sont des milliers à avoir gagné la cité où ils mendient désormais dans les rues. De nombreux bâtiments publics, dont le musée impérial de la culture, se sont transformés du jour en lendemain en camps de fortune.

Certains de ces malheureux se plaignent aussi de n’avoir aucun espoir de rentrer chez eux. En effet, comment espérer désormais rembourser les dettes qui les avaient poussés à signer un contrat d’esclavage ?

En tout état de cause, la police et les services sociaux sont débordés par cet afflux soudain. La violence a déjà opposé les citoyens de Port Isabelle et les nouveaux venus à plusieurs reprises. Il est d’ailleurs probable que la situation s’envenime tant que la crise n’aura pas été surmontée. »