Le dilemme éthique des nanomédicaments Vitadyne Le dilemme éthique des nanomédicaments Vitadyne
Post Views: 132 Vitadyne Labs ayant admis avoir fondé ses recherches sur la technologie avancée d’Utopia, l’Interstellar Health Organisation (IHO) a rouvert le dossier... Le dilemme éthique des nanomédicaments Vitadyne

Vitadyne Labs ayant admis avoir fondé ses recherches sur la technologie avancée d’Utopia, l’Interstellar Health Organisation (IHO) a rouvert le dossier des nanomédicaments produits par la société pharmaceutique.

Le docteur Himari Grey, analyste médical, est intervenu une fois de plus sur Vox Galactica :

« Si l’homologation de médicaments inédits suscite toujours son lot de considérations éthiques, ce cas est particulièrement complexe. L’IHO se doit, entre autres, de prendre en considération la plainte formelle de Pranav Antal. Rappelons que le simgourou affirme que la reproduction de cette technologie sans autorisation préalable n’est autre qu’un vol qualifié.

Bien sûr, de nombreuses voix s’élèvent au sein de la communauté médicale pour dénoncer l’égoïsme d’Utopia à vouloir conserver pour son propre bénéfice des avancées aussi révolutionnaires. Ces nanomédicaments étant capables de traiter tant de blessures et de maladies différentes, je ne peux m’empêcher de penser que l’enjeu et le potentiel médical devraient ici primer toute vulgaire question de droits d’auteur.

Toutefois, les investisseurs se bousculent aujourd’hui aux portes de Vitadyne Labs et ont déjà permis à la société de lever des millions de crédits. Ce n’est pas la philanthropie qui les anime, mais bien l’appât du gain. En effet, la ruée vers les nanomédicaments, prévisible en cas d’introduction sur le marché, pourrait générer des milliards de bénéfices… avec le risque de voir le produit de Vitadyne devenir l’apanage des plus aisés.