Core Dynamics sort de son mutisme Core Dynamics sort de son mutisme
Post Views: 847 Les révélations d’hier du Federal Times concernant un lien probable entre un membre du conseil d’administration de Core Dynamics et l’accident... Core Dynamics sort de son mutisme

Les révélations d’hier du Federal Times concernant un lien probable entre un membre du conseil d’administration de Core Dynamics et l’accident du Highliner Antares ont finalement suscité une réponse officielle du constructeur de vaisseaux.

«Core Dynamics prend très au sérieux la sécurité des vols spatiaux et n’agirait jamais délibérément pour compromettre le développement de nos propres sociétés ou de nos concurents. Il n’est pas tolerable que quelqu’un de notre compagnie agisse de cette manière. Compte tenu de la gravité des accusations, le membre du conseil non exécutif accusé a accepté de se retirer pendant que nous enquêtions. Nous avons demandé à Federal Times de nous faire part de leurs informations afin de mener une enquête complète sur la question.

Le député George Fallside est la seule personne nommée dans l’article. Interrogé sur son lien avec la compagnie et sur la mort du vice-président avant son annonce, le porte-parole de Core Dynamics a répondu:

“Toute irrégularité commise par un membre du conseil fera l’objet d’une enquête approfondie. Je ne peux pas commenter la mort du vice-président Nigel Smeaton. D’après ce que j’ai compris, cela a déjà été étudié par les autorités compétentes.”

Le rédacteur en chef du Federal Times a confirmé qu’il partagerait toutes les informations qu’il possede avec la société Sirius, Core Dynamics et les organismes d’application de la loi appropriés.