Home > Politique/économie > Actualité galactique : Des perspectives économiques déprimantes ?

Actualité galactique : Des perspectives économiques déprimantes ?

Les journalistes du Galactic Finance Times ont analysé les bilans et perspectives des plus grandes entreprises fédérales et impériales, et leur conclusion est sans appel : l’économie entre dans une phase de ralentissement prolongé qui devrait durer plusieurs années.

 » Selon nos estimations, les chiffres d’affaires d’un grand nombre d’entreprises devraient être décevants. Ces mauvais résultats n’épargneront pas certains des plus grands acteurs de la galaxie, dont Sirius, Gutamaya ou Core Dynamics, confirme un correspondant du Galactic Finance Times. En cause, des budgets marketing chroniquement insuffisants. La majorité de leurs ressources est engloutie par des programmes de recherche et développement aussi pointus qu’onéreux. Ces sociétés ne privilégient ainsi pas du tout leurs nouvelles gammes déjà sur le marché. Et il est difficile de comprendre pourquoi elles bafouent ainsi les règles les plus élémentaires de la durée de vie d’un produit.  »

Quoi qu’il en soit, les actionnaires peinent à rentabiliser leurs placements depuis quelques mois. Les indicateurs de nombreux secteurs du marché sont en berne. Cependant, d’autres se réjouissent de pouvoir ainsi acquérir des actions à bas prix. Le Galactic Finance Times a tenté de contacter certaines de ces entreprises, mais aucune n’a daigné donner suite à ses sollicitations.

Il est à noter que tous les commentateurs ne partagent pas cette analyse. Certains estiment que le ralentissement est plutôt la conséquence logique du traité de Londres. Celui-ci fut signé par les trois superpuissances en 3278, c’est-à-dire peu après le développement du réacteur FSD. Ces textes, qui avaient pour but de prévenir toute course aux armements, sont aujourd’hui parfois dénoncés comme un frein à l’innovation technologique et économique.

Les investisseurs qui n’ont pas froid aux yeux pourront peut-être tirer leur épingle du jeu. Dans le système de Chi Orionis, MetaDrive, Inc., une jeune entreprise spécialisée dans les réacteurs propres au voyage en hyperespace, cherche à lever des fonds. Le pari est risqué, bien entendu, mais pourrait s’avérer ô combien lucratif.

A voir aussi

Actualité galactique : L’Alliance poursuit son expansion dans la nébuleuse California

L’an dernier, l’Alliance établissait une tête de pont dans la nébuleuse California en érigeant un …