Home > Fédération > Opération communautaire : Un duel pour une fleur

Opération communautaire : Un duel pour une fleur

La campagne fédérale contre la tête d’oignon s’invite à nouveau sous les feux des projecteurs avec la nomination d’un  » tsar de l’oignon « , Edward Bores. Cet officiel expérimenté a en effet été chargé d’éliminer toute trace de la drogue dans l’espace fédéral et a promis d’employer des  » mesures ciblées  » pour lutter contre le narcotique illégal.

Lors d’une conférence de presse, Bores a inauguré ses nouvelles fonctions en annonçant le lancement d’une campagne originale :

 » L’initiative « La tête entre nos mains » encourage les citoyens fédéraux à nous remettre leurs stocks. Tous ceux qui apporteront des chargements de tête d’oignon à notre quartier général, à bord de la station , dans le système , seront généreusement récompensés. Et à la fin de l’opération, nous détruirons toute notre récolte !  »

En parallèle, l’organisation souhaite en revanche prouver que la plante est inoffensive et entend la voir reclassée parmi les produits biologiques non toxiques. À l’image de la Fédération, elle lance donc un appel d’offres pour des chargements de tête d’oignon, mais cette fois-ci à des fins d’étude, non de destruction. Un porte-parole a plaidé la cause de la fleur avec ferveur :

 » Légaliser la tête d’oignon, c’est décriminaliser ses consommateurs, fournir au gouvernement fédéral une nouvelle source de revenus et déstabiliser le réseau de narcotrafiquants responsable de son transport et de sa vente. Cette décision est d’une telle logique que je ne sais pourquoi je m’évertue à vous en vanter les bienfaits.  »

Les deux campagnes concurrentes doivent débuter le 31 mars 3302 et se poursuivront pendant une semaine.

A voir aussi

Opération communautaire : Cinquième campagne d’Aegis

Suite au succès de l’opération Andronicus, Aegis vient d’annoncer une seconde campagne militaire visant un …