Home > Actualité Galactique > Actualité galactique : Salomé – traîtresse ou terroriste ?

Actualité galactique : Salomé – traîtresse ou terroriste ?

L’Imperial Citizen a publié un éditorial en deux parties, aussi cinglantes l’une que l’autre. Au centre de l’article, et de ses critiques, se trouve un commandant répondant au nom de Salomé. À en croire les journalistes, il ne s’agirait de nulle autre que Dame Kahina Tijani Loren, la sénatrice impériale portée disparue depuis un certain temps.

 » C’est avec consternation que nous nous résignons à vous faire part de la réapparition du commandant Salomé. Le grand public, à n’en pas douter, ignore tout des activités de cette sinistre figure qui use à merveille de son charme. Oui, l’Imperial Citizen le révèle aujourd’hui, sous ces airs d’innocente se love une vipère redoutable, Dame Kahina Tijani Loren, la sénatrice impériale tombée en disgrâce.

Loren a connu l’enfance dorée propre aux enfants de la très haute société impériale. Mais ses parents, n’ayant que faire d’une troisième fille, l’ont envoyée en pension aussi rapidement que possible. Cette décision a renforcé encore, chez la jeune fille, le sens de la rébellion et le mépris que les siens lui inspiraient.

Bien qu’elle ait vu le jour au sein d’un environnement des plus cossus, mesquinerie, amertume et méchanceté ont vite rongé la future sénatrice. Rusée, elle a su faire preuve d’une habileté politique diabolique pour échapper à l’union qui lui était prédestinée. Son promis s’est retrouvé, lui, à convoler en justes noces avec… la sœur aînée de Loren.

Salomé, comme elle se fait appeler de nos jours, a toujours honni son père, en dépit ou peut-être à cause de son influence manifeste. Cet homme, après tout, a ordonné le bombardement des colonies fleurissant sur la lune de Chione en 3297, un acte qualifié de crime de guerre par la Fédération.

La famille de Loren est tombée sous les coups d’un groupe de combattants de la liberté en 3300, les Reclamists. Elle-même a échappé au carnage, nul ne sait comment. Elle prétend avoir été enlevée et rançonnée. Elle aurait surmonté les atrocités de la captivité, triomphé de ses geôliers, puis de la Fédération, avant de fuir vers le système de Prism et le giron impérial. La vérité, nos lecteurs l’imagineront volontiers, est tout autre. « 

A voir aussi

Actualité galactique : Lancement d’une initiative commune aux trois superpuissances

Plusieurs programmes voués à rassembler des informations sur les Thargoids ont vu le jour ces …